L'ACPR appelle à plus de transparence dans les contrats de pompes funèbres

L'Autorité de surveillance et de décision (ACPR) demande aux assureurs d'informer davantage leurs clients lorsqu'ils concluent un contrat de funérailles.

Lors de la conclusion d’un contrat d’assurance obsèques, le client pense à protéger sa famille des frais de funérailles. Ce n'est pas toujours le cas! Tout dépend du type d'assurance vie. Pour éviter les malentendus, l'Autorité de surveillance et de surveillance française (ACPR) recommande aux assureurs et aux intermédiaires d'attirer l'attention des souscripteurs sur le fait que les indemnités de décès peuvent être utilisées jusqu'à concurrence des coûts. funérailles, à la convenance du (des) bénéficiaire (s) et donc à des fins autres que le financement des obsèques, et deuxièmement, il est peu probable que ce capital suffise à couvrir les frais de funérailles prévisibles.funéraillesEn 2012, la Fédération française des sociétés d'assurances avait déjà invité des spécialistes du secteur à mieux informer leurs clients des contrats de pompes funèbres en leur proposant une meilleure rédaction de la clause du bénéficiaire.

Les souscripteurs doivent également être clairement informés des documents à fournir par le (s) bénéficiaire (s), de la date limite et des conditions de versement des prestations après le décès de l'assuré.

Lorsque le contrat peut être remboursé, les assureurs doivent informer leurs clients du montant de la valeur de rachat lorsque le contrat est convenu de payer, ainsi que des différents motifs d’exclusion d’un titre tels que l’âge de l’assuré ou la date de la survenance. risque.

Textes de lois et de jurisprudence

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut