Taxation de l'assurance obsèques

Dans le débat sur la fiscalité dans le cas des contrats d’assurance obsèques, le choix du bénéficiaire est déterminant. En effet, si ce dernier est un héritier, le régime fiscal appliqué à ces contrats reste très rentable. Par conséquent, certaines garanties ont été introduites, telles que la fixation de plafonds afin d'éviter tout abus, en particulier pour éviter les impôts par le biais d'une assurance obsèques.

Quelle fiscalité pour l'assurance obsèques?

taxes taxes traite funéraillesL'assurance funérailles est soumise au même régime que l'assurance décès. De cette manière, la totalité du capital créé par l'accord de funérailles est entièrement exonérée d'impôt. En effet, légalement, la succession ne prend pas en compte l'assurance obsèques. De même, les héritiers ne peuvent en aucun cas contester le choix du bénéficiaire après le décès du souscripteur.

La loi prévoit toutefois des montants de capital maximum: 152 000 euros maximum si l'assureur a souscrit après 70 ans. Tout capital inférieur à ce montant sera exonéré d'impôt. Pour les abonnés âgés de moins de 70 ans, le montant maximum est de 30 500 euros.

Pour chaque capital supérieur à ces plafonds, un impôt forfaitaire de 20% est appliqué sur le montant reçu par le bénéficiaire.

conseil

Assurez-vous que le contrat ne tient pas compte des taxes, prélèvements ou taxes pouvant être dus en vertu de la législation future.

Dans les cas où il n'y a pas de bénéficiaire ou que ce dernier ne peut pas être identifié, le capital du contrat de sépulture est enregistré dans la succession, il n'est donc plus exonéré d'impôt.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut