Renouvellement du bail et augmentation du loyer

Vous avez reçu un avis de votre propriétaire. Ishhh … Vous dites: "Non, non, aucun loyer n'augmente". Eh bien oui! Il écrit par écrit de votre intention d'augmenter votre loyer lorsque vous renouvelez votre bail. Vous vous demandez pourquoi vous ne savez pas quoi faire.

Est le droit de mon propriétaire? Et comment savez-vous que cette augmentation est acceptable? Quelles sont mes options et comment dois-je engager en tant que locataire? Voici les réponses à ces questions importantes et des conseils utiles pour vous faciliter la tâche.

Le propriétaire, votre bail et la loi

De la résiliation du bail au renouvellement du bail et à l'augmentation du loyer, la relation entre locateurs et locataires au Québec est régie par la loi. La Régie du logement se spécialise dans ce domaine dans son double mandat d'organisation d'information et de tribunal administratif. Cela signifie que votre propriétaire a les mêmes droits que vous, mais il ne peut pas augmenter son loyer à tout moment et où que ce soit. Alors, comment ça marche?

Une augmentation juste et raisonnable des loyers

Premièrement, il n’existe pas de taux fixe minimum ou maximum fixé annuellement pour les devis au Québec. Votre locateur a le droit d'augmenter votre loyer de manière juste et raisonnable. Le problème est d'interpréter ce que cela signifie en fonction de la situation. Voici quelques exemples qui justifient cette augmentation:

  • Augmenter les coûts d'énergie annuels
  • Augmentation des coûts d'assurance;
  • Augmenter les taxes;
  • Coûts de maintenance;
  • Travaux principaux dans le bâtiment (remarque: ces coûts doivent être divisés par le nombre d'appartements, à moins que les travaux ne soient effectués uniquement dans le logement).

Faisons face au fait que le calcul n'est pas juste … Pour vous aider, la Régie du logement publie annuellement, lors du renouvellement du bail, des indicateurs et des outils de calcul de la fixation du loyer.

Est-ce que nous acceptons, négocions ou refusons?

La croissance des loyers semble-t-elle trop élevée? Dans un délai d'un mois à compter de la notification du propriétaire, vous pouvez obtenir trois options:

  • Acceptez l'augmentation en informant votre propriétaire.
  • Dites au propriétaire que vous quittez l'unité à la fin du bail;
  • Dites au propriétaire que vous refusez l'augmentation.

Dans ce dernier cas, que va-t-il se passer ensuite? Le bailleur peut décider d'annuler et votre contrat de location sera renouvelé dans les mêmes conditions (youppi!). Il peut également demander à la Régie du logement de prendre une décision. Gardez à l'esprit que si vous pensez que l'augmentation est acceptable, la décision sera rétroactive, ce qui signifie que vous devrez renvoyer votre propriétaire pour les derniers mois.

L'autre option qui peut être offerte par le propriétaire ou le locataire est la négociation d'un accord. Cela vaut la peine d'essayer! Pour ce faire, l'outil de calcul mentionné ci-dessus sera très utile.

Renouvellement du prix de location et d'assurance

Avez-vous une assurance chez le locataire? J'espère! Ceci est essentiel pour couvrir votre propriété et votre responsabilité civile. C'est une assurance distincte de celle de votre propriétaire. Ne faites pas l'erreur de les confondre ou pensez que l'assurance du locataire n'est pas nécessaire pour vous. Cela peut même coûter très cher si, par exemple, vous êtes responsable d’un sinistre. Le renouvellement de votre contrat de location est également un bon moment pour acheter votre assurance.

Demandez une offre de Promutuel Assurance! Nous sommes ici pour vous conseiller, comme dans cet article, et pour vous offrir des protections adaptées aux besoins de votre locataire et à un prix avantageux. Découvrez nos réductions et nos services personnalisés.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut