Réforme de l'héritage: techniques de donation qu'il ne faut pas attaquer

Cherchez l'erreur … Fin 2018, alors que le gouvernement inventait l'abus d'un objectif budgétaire "principal", permettant de récupérer des émissions trop bien organisées, au contraire, décidait de renforcer une édition assez coûteuse des finances publiques – Dutreil ", qui permet aux petites et moyennes entreprises de leurs enfants d’être allouées au moyen de la planification des droits dus. Mais d'autres niches très utiles, telles que l'assurance vie, devraient bénéficier du même allégement fiscal. Vue d'ensemble

Diviser la propriété, explicitement épargnée par Bercy

À partir de 1804 dans le code civil, le La séparation des droits de propriété ne devrait en principe pas constituer un abus de droit. À la fin du mois de janvier, Bertie a scindé la déclaration pour la confirmer en déclarant que "la législation fiscale elle-même encourage le transfert anticipé d'actifs". Cependant, comme le montre notre tableau, l’utilisation de cette technique, qui consiste à séparer la propriété d’un produit nu ou à investir dans son usufruit (loyers, dividendes, etc.), permet de réaliser de nombreuses économies. Selon le schéma le plus communément accepté, la valeur de la propriété nue transmise aux enfants dépend de la valeur de la propriété.utilisation réservée, indexée en fonction de l'âge du donneur au cours de l'opération. Ainsi, si l’utilisation est encore de 40% à l’âge de 65 ans, elle passe à 50% à 55 ans: plus le don est précoce, plus le coût de la propriété nue est bas, de même que la note d’impôt. …

>> Lire aussi – Héritage: des dons pour travailler d'ici fin 2019

N'oubliez pas que l'usufruit de la mort est transmis sans taxe au nu-propriétaire. Attention, quelques lambeaux, cependant, doivent gêner le Fiscal. Ainsi, selon Fidroit, on peut suspecter ceux qui sont initiés par une personne ayant une espérance de vie réduite, telle qu'une maladie incurable. Il en va de même pour ceux dont la valeur d'usage est basée non pas sur le barème d'imposition ci-dessus, mais sur un calcul économique. Par exemple, pour un logement, accumulé au cours de la vie de l'utilisateur, le montant des loyers à percevoir. "Cette valeur économique peut largement compenser la valeur fiscale et être utilisée pour sous-estimer la propriété nue transférée", a déclaré Vital St Mark, comptable à RSM. Les avancées jusqu'ici définies par la jurisprudence doivent être considérées comme des réunions ayant un objectif principalement fiscal.

>> Lire aussi – Acheter une propriété nue

Les prestations d'assurance vie ne devraient pas bouger

Jusqu’à concurrence de 152 500 €, tous contrats confondus: c’est ce qui peut être transféré sans droit au paiement et qui vous voulez, par le biais deassurance vie. Même pour les sommes les plus importantes, l’impôt sur le décès reste favorable, à seulement 20% pour la tranche comprise entre ce seuil et 700 000 euros et 31,25% au-delà. 30-45% pour des montants équivalents mais transmis directement par le parent à un enfant. Rien n'indique que les autorités fiscales vont tenter d'attaquer ce régime favorable. La seule condition, cependant, pour en profiter: nourrir le contrat avant ses 70 ans. Après cet âge, un nouveau règlement des paiements auxquels s'appliqueront les droits de succession coutumiers sera déclenché, limité à 30 500 € (les bénéfices, quels qu'ils soient exemptés), à partager entre tous les bénéficiaires potentiels des contrats. .

>> Lire aussi – Assurance vie 2018: les taux de près de 500 contrats!

Remarque: en cas de décès, l'assiette de l'impôt sera calculée par les autorités fiscales, étant donné que tous les paiements effectués sont principalement des revenus et non du capital. Cela augmentera les droits dus à la mort. Par conséquent, dans 70 ans, il serait préférable de fournir un deuxième traité spécial à partir duquel nous ferons le minimum. Et avant les années 1970, méfiez-vous des abus que vous avez déjà dans le viseur. "En particulier, transférer la plupart de ses actifs dans l'assurance-vie à la veille de cet anniversaire", a déclaré Jean-Charles Bouedo, ingénieur en successions chez Arkéa Private Banking. Les autorités fiscales n'hésiteront pas à invoquer l'abus de droit. Il en va de même si l'abonné est gravement malade pendant l'abonnement.

>> Notre service – Essayez notre comparateur de LIFE ASSURANCE

Forêts et terres agricoles, plus que jamais un bon plan

Cette technique de transmission est souvent utilisée par les donateurs âgés de 70 ans dont les marges d’assurance vie sont limitées: ils convertissent une partie de leur richesse en forêts acheteuses ou en terres agricoles à long terme. Au décès, ces biens sont en effet exonérés des droits de succession à 75% de leur valeur dans le premier cas et de 50 à 75% dans le second. Et sans limite! La dernière loi de finances a même mis en place un cadre plus favorable pour le bail foncier, puisque la part de la réduction de 75% est passée de 101 897 à 300 000 euros à partir du 1er janvier 2009.

>> Lire aussi – Héritage: regarder des émissions sans délai

Avec un habile mélange de techniques, il est possible de ne presque rien faire. Ainsi, les experts de BNP Paribas Private Banking ont calculé qu'en donnant 62 ans de propriété gratuite pour 1 hectare de loyer de vignoble, mais d'une valeur de 1,2 million d'euros, la facture de l'héritier (enfant) atteindrait seulement 11 858 euros. un fardeau fiscal de seulement 1%.

À noter: il est possible de traverser des parties de groupes forestiers (GFF) ou agricoles (GFA), qui sont plus faciles d'accès et bénéficient des mêmes avantages, à condition qu'ils soient en possession de possession depuis au moins deux ans.

Dispositifs de livraison améliorés pour les PME

Parmi les contribuables qui peuvent ne pas s'inquiéter de la nouvelle version de l'abus de droit, il y a des entrepreneurs: le Pacte Dutreil, qui depuis 2003 peut avoir recours à la cession de son entreprise familiale. , est en effet confirmé par la dernière loi de finances. Si l'avantage octroyé, soit une réduction de 75% sur la valeur de l'entreprise, ne bouge pas, les conditions de son application et de sa gestion sont simplifiées. Ainsi, une PME estimée à 100 millions d’euros et transférée à trois enfants ne générera que 11% d’impôts, soit 3,5 millions d’euros par enfant. Cependant, vous devez être en mesure de libérer ce montant …

>> Nos services – Découvrez tous les nouveaux programmes d'allégement résidentiel et fiscal vendus en France

Donner en propriété nue est toujours rentable

(1) Au décès du donateur, âgé de 82 ans, le bien comprend, outre son utilisation, 100 000 EUR de trésorerie et 700 000 EUR de biens immobiliers.
(2) En cas d'augmentation du portefeuille, la pleine propriété à 65 ans atteint 420 000 EUR et les frais à payer s'élèvent à 20 194 EUR par enfant.
(3) Chaque enfant a une allocation fixe de 100 000 EUR.
(4) La valeur du portefeuille boursier est passée de 100 000 EUR à 65 ans et de 250 000 à 82 ans. Source: Banque privée Arkéa.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut