Réduire le nombre de morts sur les routes

© archiver le stand

Le nombre de décès liés à des accidents de la route a considérablement diminué à Estry en 2018.

Selon la Société d'assurances auto du Québec (SAAQ), il y aurait eu une diminution de 60% de 2017 à 2018, respectivement 15 et 6 décès. Pour une période de cinq ans, la diminution est de 63%. En 2013, malheureusement, les statistiques font 18 morts. La pire année a été en 2014 avec 20 décès.

Le solde de la SAAQ d'Esta correspond à celui de l'ensemble de la province en 2018. Le nombre de victimes a diminué de 1723 par rapport à l'année dernière, soit une réduction de trois décès, de 68 blessures graves et de 1652 blessures légères. Cela représente une diminution de 4,6% par rapport à 2017.

Cette amélioration est considérée comme "remarquable" étant donné que le risque d'accident a augmenté du fait d'une augmentation de près de 1% du nombre de véhicules en circulation et de plus de 1% du nombre de détenteurs de licence, selon un communiqué de presse.

"Bien que le rapport sur la sécurité routière pour 2018 se soit amélioré, chaque victime en est victime trop. Bien sûr, nous ne devrions pas réduire notre sécurité mais plutôt poursuivre nos efforts pour réduire le nombre de morts et de blessés sur nos routes ", a déclaré François Bonnendel, ministre des Transports et ministre de la région d'Esty.

"En fait, j'ai demandé à la SAAQ de créer une approche progressive du motocyclisme basée sur l'expérience de conduite de la saison 2020. En outre, avec l'hiver que nous avons eu, avec ses nombreux pilotes, j'ai également demandé à la SAAQ de mener une campagne de conduite massive en hiver pour sensibiliser pilotes pour la saison 2019-2020. "

Nous nous félicitons également du retour à l'amélioration des 15-24 ans au Québec. Le nombre de décès est passé de 77 en 2017 à 50 en 2018. Cela représente une amélioration de 21,9% par rapport à la moyenne de 2013 à 2017. Le nombre de blessés graves est passé de 374 à 304 pour même période.

En outre, près d’un décès sur trois survient entre 8 h et minuit. Les urgences surviennent principalement pendant les week-ends, en été ou en automne.

Le nombre de blessures légères et lourdes chez les cyclistes a diminué de 29,5% et 12,5% respectivement par rapport à 2017, tandis que le nombre de décès est resté stable à 10. Le nombre de cyclistes blessés est 17,6% inférieur à la moyenne des 5 dernières années .

Il y a aussi une amélioration de la part des coureurs. Le nombre de décès reste stable pour 49 décès, tandis que le nombre de blessés graves et mineurs a diminué de 5 et 54 respectivement d'ici 2017.

Pour 49,3% des victimes, la moto est le seul véhicule impliqué, contre 31,2% pour le nombre total de victimes sans motocyclette. La distraction, la rapidité et l'inexactitude sont les principales causes d'incidents.

Le nombre de piétons décédés a diminué de 9,2%, passant de 76 en 2017 à 69 en 2018. Cependant, il a augmenté de 16,9% par rapport à la moyenne de 2013 à 2017. Le nombre de blessures graves et de blessures augmentation de 5,8% et 3,1% respectivement par rapport à 2017

Le pire résultat est celui des statistiques pour 75 ans ou plus, où le nombre de victimes est en augmentation. Le nombre de décès est passé de 43 en 2017 à 52 en 2018. Cela représente une augmentation de 20,9% et une augmentation de 2,8% par rapport à la moyenne de 2013 à 2017.

Le nombre de blessés graves est passé de 57 à 84 au cours de la même période. cela représente une augmentation de 47,4% et une augmentation de 11,7% par rapport à la moyenne de 2013 à 2017. Dans 38% des cas, les piétons sont décédés.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut