Rapport de la Cour des comptes sur la gestion d'Aurar

Elle détient la majorité des droits de vote de ses filiales, définit la majorité des membres des organes administratifs et exerce une influence dominante sur eux. Ses rapports ne reflètent pas avec précision la réalité des activités. La consolidation combinée ou consolidée fournira des informations complètes sur les états financiers.

L'amélioration de la qualité des comptes permettra à l'assemblée générale, au conseil de surveillance et au directoire de bien comprendre l'actif et le passif, d'élaborer une carte des risques et d'évaluer la capacité de l'association à rembourser les coûts. La mise en place d'un comité d'audit ainsi que de groupes de sociétés peut être l'un des moyens d'atteindre ces objectifs.

Redressement fiscal en 2017

Le caractère commercial de l'activité de l'association est connu depuis 2009 par l'administration fiscale, le comptable agréé et le réviseur d'entreprises. L'association génère chaque année un bénéfice de 2,2 millions d'euros en 2015 et de 3,7 millions d'euros en 2016, à l'exception de 2017, grâce à la compensation de charges liées à des ajustements fiscaux supérieurs à 7 millions d'euros. . Ce modèle associatif interfère avec un secteur d'activité rentable, complété par l'expansion des activités commerciales, ce qui a permis à Aurar de constituer un patrimoine important au fil des ans. L'actif net de l'association au 31 décembre 2017 s'élevait à 26,6 millions d'euros.

Le statut de "l'association" doit évoluer

Pour que l’association soit considérée comme une organisation à but non lucratif sur le plan fiscal, elle doit répondre aux trois critères suivants: sa gestion doit être indifférente; si elle exerce une activité concurrentielle, elle doit exercer cette activité dans des conditions autres que celles des entreprises commerciales et ne pas fournir des services à des sociétés qui en tirent un avantage concurrentiel. Par conséquent, l'association à but non lucratif est soumise à la fiscalité commerciale (impôt sur les sociétés, taxe d'apprentissage, contribution économique territoriale) si sa direction est intéressée, quelles que soient les conditions de son activité en matière de concurrence commerciale; c'est le cas avec Aurar.

(…) Compte tenu de l'activité de l'association, qui se situe principalement dans le domaine de la concurrence, il est nécessaire de réfléchir à l'évolution de ses statuts.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut