Organisation du registre unifié des intermédiaires en assurance, banque et finance – Wikipedia

Un article de Wikipedia, l'encyclopédie gratuite.

SurtoutOrganisation du registre unifié des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS) est une loi d'association de 1901 sous la tutelle du gouvernement général du ministère des Finances[[[[1]Établi en 2007, son objectif est de certifier les intermédiaires d'assurance conformément à la directive 2002/92 / CE du Parlement européen.[[[[2]ORIAS se réfère également au registre géré par l’association, qui répertorie les intermédiaires en France, quels que soient leur domaine d’activité, leurs produits et leurs activités.

Au départ, le registre des courtiers concernait des agents généraux, des courtiers d’assurance et de réassurance, des agents d’assurance ou des intermédiaires d’assurance.

Le champ d'application de la mission d'ORIAS a été étendu par la loi du 22 octobre 2010 sur la réglementation bancaire et financière à l'IOBSP et aux conseillers en investissement. (CIF) et services d’investissement connexes (ALPSI). Également en 2014, il était également ouvert aux crawlers et aux conférences de collecte de fonds.

Depuis novembre 2014, le registre des intermédiaires centralise les cinq familles d'intermédiaires financiers: assurances (intermédiation en assurance ou IAS), prêts (intermédiaires dans les services bancaires et de paiement ou IOBSP), investissements financiers (consultant en investissements financiers ou CIF).[[[[3] artisanat ou investissement (financement de groupe).

Il concerne notamment les personnes physiques ou morales autorisées à exercer la médiation en assurance en France. L'enregistrement est obligatoire, évitant la fraude pour les consommateurs, les assurés, les emprunteurs ou les épargnants.

Pour les opérations d'assurance, les conditions doivent être remplies et vérifiées chaque année par ORIAS avant l'enregistrement de l'agent.

ORIAS est limité à la vérification; En revanche, le contrôle des activités des intermédiaires incombe à l'autorité française de surveillance et de surveillance (ACPR, ex-ACAM et la Commission bancaire).

L'inscription dans le fichier est payée et facturée aux intermédiaires. C'est l'intermédiaire qui renouvelle cette inscription chaque année.

Pour les courtiers en crédit IOBSP[[[[4]par exemple, le même cadre juridique s'applique désormais: inscription / obligation d'enregistrement, soumission d'un dossier à cet effet, justification de la compétence professionnelle (soit par expérience, soit par un diplôme, soit par: une formation ad-hoc approuvée par un contrôle de connaissances, garantie, assurance professionnelle de l'activité). Ces dispositions sont en vigueur depuis le 15 janvier 2013.[[[[5],

IOBSP et IAS sont contrôlés par l'ACPR. Les CIF sont contrôlés par l'Autorité.

À la fin de 2015, le seul registre des intermédiaires recensait 53 380 professionnels en France, dont 22 818 courtiers en assurance, 5 523 courtiers en services bancaires et de paiement et 4 990 conseillers en investissement financier.[[[[6],

Au niveau communautaire, l'ORIAS est responsable du "passeport européen" des intermédiaires d'assurance et des intermédiaires des services bancaires et de paiement spécialisés dans les prêts immobiliers. L'ORIAS peut émettre et recevoir des notifications de l'exercice de la médiation par le biais de la libre prestation de services ou de la liberté d'établissement des pays de l'Union européenne et de l'Espace économique européen.

Liens externes[[[[changer | changer le code]


Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut