Nouvelles règles de stationnement en 2018 avec FPS

En cas de stationnement irrégulier, les conducteurs délinquants doivent désormais payer une "taxe de stationnement" (FPS) au lieu d'une amende de 17 €. Alors que l'ancienne violation est fixée à ce taux uniforme sur l'ensemble du territoire, les prix en FPS sont désormais déterminés par les municipalités.

Les automobiles qui stationnent sur une place de stationnement payée sans avoir à passer par les places de stationnement doivent maintenant payer des «frais de stationnement» (FPS). Cette nouvelle taxe remplace l'amende de 17 € fixée à ce jour en cas de violation des règles de stationnement payant. Contrairement aux PV précédents, les taux de FPS sont maintenant déterminés localement par les municipalités.

Une autre innovation, outre les fonctionnaires assermentés (agents de surveillance de la rue, agents de police municipaux), peut maintenant être confiée à des prestataires de services. Par conséquent, les entreprises privées marquent SPF (voir aussi: Radar intégré: la gestion du contrôle par des entreprises privées est mentionnée).

Le prix du SPF varie selon les villes

Le coût du FPS varie d'un endroit à l'autre et parfois même dans la ville. La plupart des tarifs ont été révisés à la hausse le 1er janvier 2018. À Paris, le coût du stationnement irrégulier dans la capitale s'est élevé à 50 € dans la zone 1 (du 1er au 11) et à 35 € dans la région. 2 (zones périphériques). Toutefois, l'amende est réduite à 35 € dans la zone 1 et à 24,50 € dans la zone 2 en cas de paiement dans les 72 heures. En dehors de la capitale, on peut citer, par exemple, Bordeaux, dont le FPS est de 30 € dans le secteur vert et de 35 € dans le secteur rouge, Honfleur où il est de 30 € et Metz, qui a accepté un forfait de 35 euros.

Lorsque le conducteur a payé la redevance mais a dépassé la durée de stationnement, il est également responsable du SPF, qui déduira les montants précédemment payés pour la longueur de la place de stationnement occupée.

Le montant du PSF peut être notifié par l'envoi d'un avis de paiement du véhicule par courrier au domicile du titulaire du certificat d'immatriculation (carte d'immatriculation) ou par courrier électronique. Les frais de post-stationnement doivent être payés dans les 3 mois. Sinon, des frais supplémentaires seront facturés.

Pour contester l'amende, le conducteur doit, dans un délai d'un mois à compter de la date de notification du paiement du paiement de la SGF, former un recours administratif préalable auprès de la commune qui a émis le billet. Un appel administratif préalable est obligatoire avant chaque plainte.

En l'absence de réponse explicite au bout d'un mois ou si la réclamation préliminaire est rejetée, l'utilisateur peut utiliser l'essai du parking payant de Limoges (voir: Instructions pour le ticket de stationnement à partir de 2018).

Textes de lois et de jurisprudence

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut