Matin – Une prime record, mais le marché épuise la vapeur

En 2018, les primes émises par le secteur des assurances dépassaient la barre symbolique des 40 milliards de dirhams à 41,345 milliards. Toutefois, le taux de croissance a ralenti pour s'établir à 6,1% après trois années de croissance à deux chiffres, grâce au ralentissement marqué de l'assurance-vie et de la capitalisation. Le marché reste dominé par le Top 3: Wafa Assurance, RMA et Saham Assurance.

Après trois années de croissance à deux chiffres, le secteur des assurances a ralenti en 2018. Les revenus – primes émises par les compagnies d'assurance et de réassurance (à l'exclusion des réassureurs exclusifs) – se sont améliorés de 6%, seul 1% dépassait encore la marque symbolique de 40 milliards de DH à 41,345 milliards. Ce ralentissement est principalement dû à l'évolution de l'assurance vie et de l'accumulation (épargne, assurance décès, contrats à durée indéterminée, etc.), dont la croissance a été pratiquement divisée par un peu plus de 2,5, entre 2017 et 2018. En fait, L'activité à vie et la capitalisation ont augmenté de 7,1% en 2018 pour atteindre 18,189 milliards de Dirhams (contre 19% en 2017).
Sa part dans le chiffre d’affaires global du secteur s’améliore toutefois à 44%, sa croissance restant supérieure à celle de la non-vie. Selon les données publiées par la Fédération marocaine des sociétés d'assurance et de réassurance (FMSAR), les assurances non-vie (automobiles, maladies, maternité, accidents du travail, etc.) génèrent 23,155 milliards de Dirhams sur les primes émises en 2018 à 5,3%. Sa part dans le chiffre d'affaires total chute à 56%. Les activités non-vie ont continué de se délaisser de l’assurance automobile, dont les primes ont augmenté de 5,9% à 11,147 milliards de dirhams, un record.
La part de l'assurance automobile sur le marché mondial a atteint 27%. Après l’assurance individuelle des accidents, avec une participation de 9,9%, un chiffre d’affaires de 4,047 milliards d’euros (+ 3,9%), avant les accidents du travail / maladies professionnelles (part de 5,4%) pour des primes de 2,244 milliards DH: + 1% .
Il convient de noter que le segment Aide-Crédit-Garantie a progressé de 9,5%, passant à 1,549 milliard de Dirhams.
De plus, sur la base des primes émises en 2018, Wafa Assurance conserve sa première place au Maroc. La filiale du groupe Attijariwafa Bank a réalisé un chiffre d'affaires de 8 371 milliards de DH (+ 4%) pour une part de marché (PDM) de 20,2%. Après RMA avec un PDM de 15,8%, après avoir réalisé 6,543 milliards DH de primes émises (+ 5,1%), Saham Assurance, qui termine top3, avec un PDM de 12,6% pour le Chi
5,223 milliards de dollars d’affaires.
Gardez à l'esprit que ce Top 3 est suivi de Taamine Chaabi. La filiale du groupe Banque Populaire poursuit sa croissance et réalise un chiffre d'affaires (exclusivement dans le secteur Vie) de 4 253 milliards de MAD (+ 9%). Sa part de marché s'améliore à 10,3% seulement après
trois ans d'existence.
Axa Assurance Maroc figure également dans les 10 graphiques PDM les plus courants, devant Atlanta (5,9%), Sanad (4,9%), Marocaine Vie (4,4%) et MCMA respectivement. . (3,4%) et MAMDA (2,4%).

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut