Le site de base pour les fonds de croissance et d'assurance vie en euros

Les fonds en euros de croissance ont été introduits dans la législation financière modifiée à compter de 2013 et sont applicables à compter du 1er janvier 2014. Le LFR 2013 introduit de nouvelles polices d'assurance vie conçues pour 3père pilier l’assurance-vie entre des fonds européens trop faibles et des unités de compte jugées trop risquées.

Le concept: Contrats de diversification de l'euro investis en euros et en unités de compte dont le capital est période garantieaprès 8 ans. Rendement estimé: environ 3,5%, soit presque un point de plus que l’euro!

Traités pour la croissance de l'euro, le principe

Les contrats de croissance de l’euro sont contrats d'assurance vieProposés par le rapport Berger-Lefebvre au printemps 2013, ils ont été adoptés par le Conseil des ministres du 13 novembre 2013 et devraient entrer en vigueur avec la loi de finances modifiée de 2013 à janvier 2014 et commencer à entrer en vigueur. être disponible en 2014

Ils constituent en quelque sorte un "soulagement" des fonds en euros classiques et des contrats liés à des contrats. Moins risqué que les UC, plus rentable que l'euroLes contrats de croissance de l'euro adoptent les caractéristiques de l'euro Contrats euro-diversifiés qui est apparu il y a quelques années.

En ce qui concerne la composition des investissements: la majeure partie de l'euro est investie dans des obligations de gouvernements européens, mais d'un autre côté, les fonds en unités de compte affectent leurs montants à des portefeuilles composés d'actions. Les contrats de croissance de l’euro devraient reposer sur une répartition de l’actif, qui associe mieux le risque et la rentabilité au profit de l’économie. " En particulier, les primes devraient être investies dans des titres de sociétés de taille moyenne (PME), des PME et autres investissements à impact social.

Cependant, afin de fournir un rendement attrayant, ainsi que la sécurité des investissements, le gouvernement devait donner plus de flexibilité aux assureurs. En fait, la principale limitation des fonds européens pour les assureurs est la garantie à tout moment pour le souscripteur de son capital et des primes acquises. Ceci s'appelle effet de hochet Une fois que la prime est gagnée par le biais des intérêts, elle est finalement réglée et le souscripteur peut retirer son capital à tout moment (avec un impôt plus ou moins élevé en fonction du nombre d'années de détention de la police).
Il n'y a pas de garantie à tout moment, ni l'effet d'un mécanisme à cliquet. En effet, le rapport Berger-Lefebvre indique que de nombreux Français préfèrent l'épargne à long terme et que beaucoup n'ont pas encore quitté leur assurance vie avant l'échéance. D'où l'idée de générer des revenus en bloquant des fonds. Ce blocage permet aux assureurs de prendre un peu plus de risque et donc d’atteindre meilleure performance,

croissance de l'euro

un investissements en euros est un investissement que vous devez garder Minimum 8 ans si vous voulez voir un capital garanti. À l'échéance, vous rétablirez sûrement votre capital initial, plus les intérêts, si le marché est bon. Aucun effet de gain, cependant, les intérêts ne sont pas garantis. Si le souscripteur décide de retirer son capital il y a 8 ans, sans garantie, il restituera la performance de T à son épargne sur le marché, sa valeur sera celle des unités de compte qui font et seront assujetties à l'impôt plus important il y a 8 ans pour de possibles gains en capital.

Cette idée de garantir le capital à l'échéance, à aucun moment, a été introduite dans le cadre de l'établissement du PERSP (Régime de retraite national) en août 2003, puis étendue à l'assurance-vie en 2005.

Quant au paiement des cotisations de sécurité sociale, ce sera8 ans qui représenteront leur événement générateur. Actuellement, ils sont régulièrement retirés des fonds de l'UE et de la sortie (décès ou rachat) d'unités de compte. Afin de remédier à la pénurie de pouvoirs publics qui dure depuis huit ans, les montants transférés aux fonds de croissance en euros seront taxés à 0,32% aux frais de l'assureur. Cela devrait combler presque le déficit public de ce déficit fiscal sur huit ans.

L’objectif recherché par le gouvernement par la création de fonds de croissance en euros

assurance vieL’assurance vie est l’un des investissements préférés des Français. En effet, 62% des ménages français ont souscrit une assurance vie, actuellement environ 1450 milliards d’euros impayés 40% de l'épargne totale des Français. Financièrement inattendu, et pour cause, cet investissement répond vraiment à la philosophie d'investissement française: un investissement sûr avec des avantages fiscaux,

Le profit financier, qui finalement n’est pas bénéfique pour l’État et sa stratégie économique. En fait, la plupart de ces économies (80%) ciblent les fonds de l'UE. Ces fonds de l'UE eux-mêmes sont principalement investis dans des investissements en obligations, tels que obligations du gouvernement, Obligations préférentielles en général: France, Allemagne, Espagne, Pays-Bas… La part de la France est rarement la plus grande partie ailleurs, les contrats étant conçus pour être plus diversifiés. Peu de retours sur le PIB français, mais ces contrats bénéficient également d'une fiscalité extrêmement favorable.

En fait, les polices d’assurance vie sont actuellement taxées comme suit:

  • 15,5% chaque année sont sujets à intérêt.
  • Imposition des plus-values ​​de cession d’assurance vie, cette taxe est dégressive en fonction du nombre d’années.
    • Moins de 4 ans: 35% de retenue à la source fixe ou taux marginal d'imposition
    • Entre 4 et 8 ans: 15% de retenue à la source fixe ou taux marginal d’imposition
    • Plus de 8 ans: Appliquez une réduction de 4 600 € par personne, 9 200 € pour une paire et un taux forfaitaire de 7,5% ou un impôt sur la catégorie d'imposition marginale.

En cas de succession, le bénéficiaire bénéficie d'une réduction ultérieure du montant de l'assurance.

Comme on peut le constater, l’investissement dans l’assurance vie n’est pas le moyen le plus efficace de remplir la trésorerie de l’État français. Cette conclusion établie a été demandée Carine Berger et Dominic Lefevredeux députés du PS ont rendu compte des solutions qui permettront aux économies françaises, et en particulier à l’assurance-vie, de servir l’économie française. Le rapport a notamment abouti à des contrats de croissance en euros, mais également à des contrats à préciser Euro-diffusion ainsi que des propositions pour augmenter les taxes sur les différents produits.

A travers ces contrats pour la croissance de l'euroLe but est multiple,

  • Ces contrats permettront de meilleurs rendements, améliorant ainsi le pouvoir d'achat des Français pour stimuler la croissance.
  • Cela permet aux assureurs d'avoir plus de flexibilité car le capital n'est pas garanti pendant le contrat, mais seulement à l'échéance.
  • Ces fonds destinés aux entreprises entraîneront une perte de plusieurs millions d'euros pour financer des entreprises et stimuler la croissance économique. Les marges des entreprises ont fondu en moyenne en France, d'où un réel problème d'autofinancement. Les banques ont du mal à répondre à ce besoin et le gouvernement espère que ces fonds pourront les faire revivre.

Si l’assurance vie est normalement investie en euros ou en unités de compte, le gouvernement veut créer un "troisième pilier" de l'assurance vie à travers ces traités et les encourage nouveau "soutien multilatéral" ou "euro diversifié",

L'objectif de l'Etat est de collecter environ 100 milliards d'euros pour ces fonds spécifiques pendant 4 ou 5 ans. Objectif raisonnable quand on sait que l'assurance-vie draine plus de 1450 milliards d'euros en France et que le total des économies réalisées par les Français s'élève à 11 600 milliards en 2012!

Avantages pour l'assureur, mais surtout pour l'assureur sur la vie

Pour les assureurs:

Nous en avons déjà parlé rapidement, mais revenons à lui. de la création de contrats pour la croissance de l'euro est vue par le très bon œil par la plupart des compagnies d'assurance. En fait, la garantie de capital à tout moment provenant des fonds de l'UE en particulier empêche les assureurs de développer des stratégies d'investissement à long terme et vise donc à obtenir de meilleurs résultats sur ce marché plus difficile qu'il y a dix ans ou plus. années cette liberté d'action supplémentaire est réel plus nos assureurs, qui pourront ainsi investir une plus grande part de leurs actifs dans des actifs plus risqués en investissant conformément au souhait du gouvernement dans une économie productive.
N'oubliez pas que ces fonds ne sont pas leur première expérience, car des fonds pouvant désormais être qualifiés de croissance en euros (car ils présentent toutes les caractéristiques) existent déjà depuis plusieurs années, comme le contrat avec BNP Paribas Avenir Retraite ou Multiplacements diversifiés … Ces contrats ne suivent que les différentes évolutions suivies par les assureurs diversification de leurs produits et l'utilisation de recettes différentes pour compenser les faibles rendements des fonds de l'UE. Nous avons assisté à l’émergence des contrats susmentionnés, mais aussi à la transformation de contrats d’assurance-vie en biens immobiliers tels que Sérénipierre dans Primonial. SwissLife, par exemple, a déjà introduit près de 50% d'unités de compte dans ses nouveaux contrats.

Pour ces raisons, ces contrats sont approuvé par le lobby des assurances de la FFSA (Fédération française des sociétés d’assurances) ou Gerard Beckerman, président de l’AFER (Association française pour l’épargne et la retraite).

Pour Nicolas Schimel, directeur général d’Aviva France, ces produits sont encore plus appropriés "car le temps d’investissement moyen de [leurs] Les clients des fonds européens ont plus de 8 ans. "

Pour l'abonné:

Les Français sont généralement beaucoup plus prudents quant à leurs investissements que les Anglo-Saxons. Pourtant, ce sont eux qui économisent le plus! Il est calculé Taux d'épargne de 15,8% en France en 2012Afin de pouvoir gagner ces économies, les investissements pour la croissance de l'euro sont moins risqués que les investissements classiques dans des unités de capital non garanti. Si vous pouvez conserver votre contrat ouvert pendant 8 ans, vous récupérerez sûrement votre capital. Toutefois, cet investissement est moins sécurisé que les contrats classiques euro-dollar garantissant capital et intérêts à tout moment, pas seulement à l’échéance.

Pour tout cela Le rendement dans la zone euro est si bas (et rien ne laisse présager une reprise au cours des prochains trimestres), ils seront bientôt émoussés par l’inflation. C'est le principal avantage des contrats de croissance en euros, qui doivent offrir des rendements supérieurs à 3,5% (contre 2,9% en 2012 pour l'euro). Retour sur l'inflation,

Afin d'encourager la collecte de ces nouveaux investissements dans l'assurance-vie, l'État a décidé que les particuliers souhaitant réaffecter leur épargne de fonds de l'UE, par exemple à un fonds de croissance en euros ils ne perdront pas leur taux d'impositionEn d’autres termes, quiconque décide d’arbitrer son fonds en euros contre un fonds de croissance en euros ne reprendra pas le calcul des 8 années du niveau précédent, ce qui entraînera un certain nombre d’allégements fiscaux.
D'autres développements sont attendus, tels que l'augmentation de la taxation des gros contrats (le nombre d'un million d'euros qui semble être préservé) qui ne serait pas suffisamment diversifiée pour les inciter à l'arbitrage. pour les investissements dans la croissance de l’euro, ainsi que des provisions supplémentaires en cas de succession d’investissements pour la croissance en euros.

Pour résumer les avantages / inconvénients de ces fonds de croissance en euros, il suffit de répéter les études déjà réalisées concernant les fonds diversifiés en euros car ils sont sensiblement identiques:

assurance vie

avantages:

  • La performance est supérieure à 0,5 à plus d'un point de retour par rapport aux fonds de l'UE.
  • Montants garantis investis à l'échéance.
  • L'abonné peut choisir la date de fin et personnaliser cet investissement.
  • Par conséquent, il n’ya aucune garantie que l’assureur dispose à tout moment d’une marge de manœuvre accrue et d’une excellente performance lors des stages de feedback.

lacunes:

  • Il n'y a pas de garantie de capital en cas de départ anticipé
  • Pas d'effet chorotique, donc, possibilité de "perdre" les bons résultats générés au début du contrat si le marché tourne à la fin du contrat.

euro

Posts created 2622

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut