indispensable pour une hypothèque

En droit, l'assurance décès des personnes handicapées est facultative. Cependant, dans le cas d'un prêt hypothécaire contracté auprès d'une institution financière, cela devient obligatoire. Dans ce cas, il a une forme juridique appelée assurance-décès. Il est nécessaire d’emprunter de l’argent auprès de votre banque, surtout en ce qui concerne les fonds de placement immobilier. Si l'invalidité ou le décès de l'emprunteur survient avant le remboursement intégral du prêt, cette assurance servira à indemniser la banque.

Risques couverts par la DJA

Garantie de décès

La garantie décès est la couverture principale de l'assurance prêt hypothécaire. Pour la banque, il s'agit d'un moyen sûr de rembourser, quelle que soit la situation, même si quelque chose provoque la mort de l'emprunteur. La prime versée correspond au capital et à la dette résiduels des montants indiqués dans le contrat signé par l'emprunteur et sa compagnie d'assurance.

Néanmoins, la garantie devient nulle et non avenue si le décès est causé par une guerre dans le pays où l'assuré habite. De même, elle ne s'applique pas si la personne assurée décède des suites de la pratique d'activités dangereuses, notamment du parapente, de l'escalade ou d'un sport comportant une bataille meurtrière. Et il est également aboli en suicide.

Dans tous les cas, la garantie est activée sur présentation d'un certificat de décès basé sur un certificat médical établissant les circonstances du décès.

La garantie d'invalidité permanente et absolue

Appelé PTIA, traduit par perte totale et autonomie irrévocable, est une assurance invalidité permanente et absolue. La Banque exige la soumission de cet abonnement avant de fournir une hypothèque. La prime payée est destinée à couvrir le montant du remboursement du montant du prêt si le titulaire du compte devient inapte au travail et reçoit un salaire. Cette couverture devient utilisable si la personne assurée perd complètement son autonomie physique et a donc besoin de l'assistance quotidienne d'un tiers.

L'étendue de la couverture de cette garantie varie en fonction de l'état physique de la personne assurée, ce qui est justifié par un certificat médical. Ainsi, si l'invalidité est inférieure à 33%, l'assurance décline toute obligation de remboursement. Entre 33 et 66%, la société versera une compensation proportionnelle. À partir de 66%, il remboursera intégralement le prêt.

Dans tous les cas, il faut respecter une période d'arrêt de 12 mois avant l'activation de la garantie et si la catastrophe ne fait pas suite à un accident.

Garantie d'incapacité de travail temporaire ou totale

L'ITTT ou l'invalidité temporaire ou générale est une garantie optionnelle. Cependant, de nombreuses institutions exigent l'octroi d'un prêt au logement. Il s'agit d'une couverture qui intervient en cas d'arrêt du travail après un handicap physique temporaire et dont la prime sert à couvrir les mensualités jusqu'à la reprise du travail de l'emprunteur.

L'activation de cette garantie prend effet à compter de la période d'attente de 3 mois après la reconnaissance de l'incapacité de travail résultant d'un accident ou d'une maladie. Il couvre également la période de retraite ou de repos après une grossesse anormale.

conclusion

En résumé, l'assurance invalidité pour l'assurance décès couvre la totalité du capital du prêt restant en cas de décès de l'emprunteur. En cas d'invalidité partielle ou de couverture VTIA, la banque est indemnisée des mensualités dues. Il permet également le remboursement des paiements mensuels dus dans le cas d’ITT.

Source: Cieleden

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut