Indemnisation en cas de décès d'employés et de fonctionnaires – assurance obsèques

A., lire: pourquoi êtes-vous assuré pour un accident?

Sous certaines conditions et sur demande, le régime général d’assurance maladie peut fournir détenteurs du droit d'auteur la plus haute priorité – la prestation de décès, qui est un montant forfaitaire ou calculé sur la base du revenu perdu au cours de la vie.

Selon qu'il ait été embauché secteur privé ou dans service publicles conditions de répartition des prestations de décès et (récemment) le calcul de leur montant sont soumises à des règles différentes.

Indemnité de décès versée à un employé

Attribuer des termes liés au défunt

Pour que les bénéficiaires aient droit au paiement du capital, le défunt doit être un employé au moment du décès. Les droits de Medicare sont valides et à jourLa prestation de décès couvre également d'autres catégories, y compris les chômeurs indemnisés (jusqu'à 12 mois après le dernier versement de l'aide), les retraités liés à un accident du travail ou à une maladie professionnelle invalidante. au moins 66,66%. et enfin tous les bénéficiaires d'une pension d'invalidité.

Un dispositif conçu principalement pour les bénéficiaires prioritaires

quand "Bénéficiaire prioritaire" il est, il est celui qui doit faire la mort du capital dans son intégralité. Une personne autorisée est considérée comme une priorité lorsqu'elle est "effective, complète et définitive" imposée par le défunt le jour de son décès: c'est le cas, par exemple, avec un conjoint ou sans revenu professionnel.

Dans le cas de la coexistence de plusieurs bénéficiaires prioritairesle capital est versé au conjoint, sinon aux enfants (avec une répartition égale entre eux) et sinon aux ascendants (parents, puis grands-parents).

Le bénéficiaire prioritaire est privilégié mais doit agir rapidement: il n'a qu'un seulun moisà compter de la date du décès, revendiquez la priorité en capital. De plus, il peut toujours être posté dans les délais légaux deux ans mais perd ensuite le statut de priorité.

Transfert en l'absence d'un bénéficiaire prioritaire

Si aucun des demandeurs ne dépend entièrement de la personne décédée ou n'a été jugé au cours du mois, la prestation de décès peut être réclamée dans les deux ans suivant le décès de la personne décédée. tout bénéficiaire éligibleLa règle d'attribution dans ce cas donne un avantage à un conjoint ou à un mariage qui n'a pas de progéniture (partage) et ne traite pas de la suprématie (avec partage possible et là).

Voici les étapes

En tout état de cause, il convient de rappeler que le versement de la prestation de décès de l'assurance maladie n'est pas automatique et doit être effectué. explicitement demandé par le bénéficiaire.

Il faut téléchargez et remplissez le formulaire Cerfa 10431 * 03 en cas de décès, en indiquant notamment le rang du bénéficiaire (priorité ou non) et un certain nombre de pièces justificatives. Il s’agit des trois dernières feuilles de la personne décédée, d’un relevé bancaire contre paiement et de tout document officiel certifiant la relation existante avec la personne décédée (acte de naissance, acte de mariage, acte de mariage ou PACS…).

Si le processus est en faveur de insignifiantcela doit être fait par son représentant légal.

Aide de mort versée pour enchevêtrement

Attribuer des termes liés au défunt

Le droit à réparation du décès d'un fonctionnaire ne doit pas être lésé. T la nature de la mort (mort naturelle, suicide, accident …) ou. t la situation du défunt au moment de sa disparition. Ainsi, ses bénéficiaires peuvent demander la gestion de leurs membres si le fonctionnaire était en position d'activité (y compris tout congé de maladie ou congé de maladie) affecté au même service public (pays, territoire, hôpital). posté en tant que délégué de choix ou syndicat, disponible pour des raisons de santé ou éventuellement convoqué en tant que soldat suppléant.

Le bénéfice de la mort peut même être payé trois ans de suite si l'employé décède dans l'exercice de ses fonctions (attaque, lutte contre le devoir, acte de dévotion ou de courage …).

paiement

Quand l'officier était responsable de la famillela prestation de décès est versée au tiers du conjoint survivant (marié et non payé, deux ans) et aux deux tiers des enfants, avec une possibilité de séparation entre eux. Les enfants recevront tout le capital en l'absence d'un conjoint et vice versa.

Sans mari et sans descendantla prestation de décès est versée selon l'ordre de priorité des parents (partage) et en l'absence d'un grand-parent (option de partage).

de les enfantspour être bénéficiaire, il doit être âgé de moins de 21 ans le jour du décès ou, à défaut, être reconnu comme blessé de façon permanente. En outre, ils ne devraient pas être soumis à l'impôt sur le revenu. de parents ou grands-parentsils ne doivent pas être taxés et avoir au moins 60 ans (ou au moins 55 ans dans le cas d'une mère ou d'un grand-parent).

Montant de l'indemnité de décès

Pour les employés: réforme applicable au 1V Janvier 2015

Pour tous les décès avant le 1V Janvier 2015le bénéfice du décès d'un employé était proportionné le montant de son revenu. En règle générale, cela correspond à un salaire trimestriel pour le défunt, avec un maximum de 9 510 € et un plafond de 380,40 €.

Comme cette méthode de calcul tend à favoriser les ménages aux revenus les plus élevés, elle a été totalement révisée par la loi de 2015 sur le financement de la sécurité sociale. Indépendamment du revenu du défunt, la prestation de décès fournie par l'assurance maladie est déjà en vigueur une somme forfaitaire de 3 400 euros,

La nouvelle règle favorise la famille du défunt, dont le revenu est très modeste, et tend à désavantager les bénéficiaires des employés qui ont bénéficié de leurs revenus plus élevés. au-delà cause de la justice Représentée officiellement par les autorités, la sécurité sociale espère réaliser des économies substantielles de 158 millions d'euros par an.

Pour les fonctionnaires: régime inchangé

Quand l'employé décède après l'âge minimum de la retraitele calcul reste identique à celui de la prestation de décès de l'ancien employé: la somme est alors égale à trois fois le montant du dernier salaire mensuel brut, dans la limite d'un minimum de 380,40 EUR et d'un plafond de 9,510 EUR.

En cas de décès avant l'âge minimumles conditions sont beaucoup plus favorables. Ensuite, la prestation de décès est égale au dernier salaire annuel brut de l’employé, à l’exclusion des primes, primes et indemnités (allocations de travail, allocations familiales, indemnité de résidence, etc.). NBIEn outre, chaque enfant à charge reçoit 3% supplémentaires du salaire annuel brut de l’index 585, c’est-à-dire. 823,45 EUR.

Lire: contrats d'assurance décès et funérailles

Posts created 2830

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut