Groupe d'assurance mutuelle – Wikipedia – assurance décés apres 51 ans

Un article de Wikipedia, l'encyclopédie gratuite.

de Mutuelle d'assurance ou SGAM est un statut qui permet aux sociétés mutuelles d'assurance ou aux sociétés de bienfaisance de droit français de contrôler leurs relations financières[[[[1],

Ce statut a été établi par la loi française du 29 août 2001, selon les groupes de sociétés d'assurances mutuelles (Gema), afin de garantir une meilleure distribution de leurs produits sans changer les modes d'action ou l'identité. ,

Les sociétés membres sont qualifiées dans le code des assurances "Filiale" d'une convention qui définit le champ d'application de cette coopération. SGAM peut jouer le rôle de holding d'un groupe de sociétés mutuelles, mais le système d'intégration fiscale n'est pas reconnu en tant que structure. C'est donc une structure sans capital.

L'origine de la création du statut SGAM[[[[changer | changer le code]

Limites légales d'autres lois[[[[2][[[[changer | changer le code]

Outre le statut de SGAM, les sociétés mutuelles ont plusieurs façons de coopérer, avec plusieurs inconvénients:

  • Surtoutunion de mutuelles qui est limité aux entreprises qui exercent les mêmes activités et supprime l'autonomie des membres mutuels.
  • SurtoutUnion de l'économie sociale sous la stricte supervision des ministères, les sociétés adhérentes doivent soumettre toute décision d'un organe administratif dont la compétence n'est pas de l'assurance. La DUI applique le principe "une personne, une voix" et place les objets avec un pouvoir inégal sur la même base.
  • de société mutuelle de réassurance (SRM), dont la limitation est de requérir sept membres, et il est difficile de réunir sept entreprises acceptant le même niveau de coopération.

Les contraintes juridiques et économiques des conflits mutuels[[[[changer | changer le code]

L'évolution du marché conduit naturellement à la concentration d'entreprises et se concrétise par le biais de fusions et d'acquisitions pour les sociétés dites "capitalistes". Le problème des assureurs mutuels en Europe est que le secteur est composé d'opérateurs nationaux qui pèsent de moins en moins devant les assureurs capitalistes, le manque de transactions mutuelles, la disparition de certains d'entre eux (par exemple: MARF en 2007) et la découragement des participants. dans le secteur (par exemple l’Union de Norwich par la Manche).

Les restrictions imposées au cadre juridique des mutuelles françaises rendent difficile la constitution de groupes reconnus comme tels. En droit français, le principe de spécialité nécessite la création de structures distinctes pour les opérations appelées «Life» et «P & C». mais les exigences en matière de marketing peuvent nécessiter la création de structures de marque; la loi considère ces structures comme des entités autonomes et ne permet pas l'intégration fiscale.

Cela oblige souvent les entreprises réciproques à renoncer en partie à leur statut pour créer des filiales sous la forme de sociétés par actions (AIFM, MAKIF, etc.) qui ne leur permettent pas de demander des redevances pour lever leurs propres fonds. D'autres organisent la cohérence de leurs structures par le biais d'associations (par exemple, AGPM). Il existe également des partenariats sous forme de GIE (Groupes d'intérêt économique) (par exemple MAAF & MMA), qui ne permettent pas aux marchés financiers de faire appel ni à l'intégration fiscale.

Le défi pour les assureurs mutuels est soit d’entrer dans la logique de la démotivation, soit de se regrouper pour peser sur le marché européen.

L'intérêt de la nouvelle structure: SGAM[[[[changer | changer le code]

Elle permet d’assurer, dans un cadre unique, plus ou moins contraignant, selon la volonté des parties, la gestion de deux ou plusieurs mutuelles, très proches ou lointaines. SGAM peut agir en tant que groupe de sociétés mutuelles hautement intégrées. On peut le voir comme le chef d’un groupe dans l’accumulation de mandats; la nouvelle loi ne permet pas, par exemple, d'accepter plus de deux postes de président d'une structure mutuelle, à moins qu'ils ne constituent un groupe.

Des articles[[[[changer | changer le code]

Liens externes[[[[changer | changer le code]

Notes et références[[[[changer | changer le code]

  1. Article R322-160 du code des assurances: La société a été créée pour permettre à ses membres d’établir une solidarité financière tout en préservant leur indépendance, leur marque et leur réseau commercial.
  2. aisam, association internationale de mutuelles d'assurances


Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut