Fiscalité de l'assurance décès

Le capital versé au (x) bénéficiaire (s) après le décès de l’assuré n’est pas soumis aux droits de succession, sauf exception.

Toutefois, le capital garanti est soumis à des prélèvements fiscaux, qui diffèrent selon que les cotisations sont versées avant ou après les 70 ans de la personne assurée.

Le code général des impôts prévoit également une exemption de ces prélèvements.

exemptions

exemptions

Époux, partenaire du PACS

Frères et soeurs célibataires, veufs, divorcés ou séparés à double condition:

Que ce soit au moment de l’ouverture de la propriété de plus de 50 ans ou en cas de maladie, il est impossible de satisfaire ses besoins essentiels.

Et qu'il résidait de manière permanente avec le défunt dans les 5 années précédant son décès

* Ce plan s'applique aux propriétés trouvées le 22 août 2007.

Régime fiscal

Cotisations versées avant le 70e anniversaire de l'assuré

Cotisations payées par la personne assurée un an avant son décès

Une réduction de 152 500 EUR par action attribuable à chaque bénéficiaire correspondant à la partie des primes payées pour ce titre

Cotisations payées par la personne assurée un an avant son décès

* Régime applicable aux décès survenus après le 30 juillet 2011; Pour les décès survenus avant cette date, un taux forfaitaire de 20% était supérieur à l’indemnité de 152 500 euros.

par exemple: M. X a une assurance vie. Il est mort à l'âge de 65 ans. L'année précédant son décès, il lui versa une cotisation annuelle de 1 400 euros. Il a nommé son fils comme bénéficiaire.
Ce dernier remboursera la prestation de décès sans être soumis à imposition. (versement effectué pour l'année précédant son décès = 1 400 €, déduction de 152 500 €)

Cotisations versées après le 70e anniversaire de l'assuré

Cotisations payées par la personne assurée un an avant son décès

Montant <30 500 €

Montant> 30 500 €Et le contrat a été signé le 20 novembre 1991

Il n'y a pas de taxation

Au-dessus de ce montant, les droits de transfert du décès dans un lien de parenté sont déduits de la part respective de chaque bénéficiaire.

par exemple: Mme J. a une assurance-vie. Elle est morte à 80 ans. Après avoir payé 70 euros, elle a versé 33 000 euros par versements, son neveu et son neveu étant les bénéficiaires du contrat.

Quels droits paieront les bénéficiaires?

33 000-30 500 = 2 500/2 (deux bénéficiaires) = 1 250 €

Son neveu et son neveu devront payer des frais pour le décès de chacune de ses actions, à savoir. 1250 EUR par barème applicable (55% du montant, ou 687,50 EUR).

Laissez moi savoir

Que les cotisations versées avant ou après l’âge de 70 ans à la personne assurée pour savoir si une taxe sera payée, il est nécessaire de prendre en compte tous les contrats d’assurance vie du défunt.

Par exemple, si le preneur d’assurance a également payé des primes après 70 ans d’assurance vie, il convient de les rajouter au versement annuel avant le décès, puis d’appliquer la réduction et de calculer l’allégement fiscal.

La prestation de décès versée aux bénéficiaires n’est pas imposée sur les cotisations de sécurité sociale.

À noter

Si le bénéficiaire de l'assurance-décès est également le bénéficiaire effectif d'autres contrats d'assurance sur la vie ou sur la vie, il doit présenter aux organismes d'assurance un certificat d'honneur indiquant les sommes déjà déduites des sommes qu'il a reçues d'un ou de plusieurs organismes en raison du décès du même assuré. personne.

Sur le dessus

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut