Coordination entre systèmes de sécurité sociale métropolitains et polynésiens

textes

  • Décret n ° 94-1146 du 26 décembre 1994 entré en vigueur le 1er janvier 1995

Territoires cibles

  • Dans le cas de la métropole France: le territoire de la métropole et les départements d'outre-mer (article 1).
  • Pour la Polynésie française: le territoire de la Polynésie française (article 1).

Personnes intéressées

  • Les travailleurs et les indépendants, quelle que soit leur nationalité, qui exercent une activité professionnelle dans l'un des territoires et les personnes à leur charge (article 1).
    Les assurés, quelle que soit leur nationalité et les personnes à leur charge, peuvent bénéficier de certaines dispositions de la convention.
  • La convention vise spécifiquement à faire référence aux fonctionnaires dans son champ d'application en ce qui concerne les prestations par type d'assurance maladie et maternité (article 1). En outre, les bénéficiaires de pensions d'invalidité militaires et les victimes de guerre sont exclus du champ d'application de l'accord (note d'information DSS / DAEI 96-150 du 28 février 1996).

obéissance

Soumis au régime de sécurité sociale applicable sur le territoire où l'activité professionnelle est exercée.

  • Exception à cette règle pour les travailleurs détachés et indépendants, les gens de mer des compagnies de transport aérien et les gens de mer (article 3). Les personnels civils et militaires sont soumis aux dispositions applicables en France où ils peuvent continuer à relever de leur régime spécial (article 3).

Branches coordonnées de la protection sociale

  • L'accord entre la ville et la Polynésie française contient des dispositions de coordination pour toutes les branches de la sécurité sociale.

Maladie de maternité
(Articles 17 à 22)

  • Récapitulatif des périodes d’assurance ouvrant droit aux prestations de maladie et de maternité dans le nouveau pays d’emploi.
  • Transfert de résidence compensée. C'est le cas d'une employée qui bénéficie d'une assurance santé maternité et qui souhaite déplacer sa résidence sur l'autre territoire pour une période limitée.
  • Des soins immédiats sont requis pendant le séjour temporaire de la personne assurée et de ses cédants dans l'autre territoire.
  • Transfert de domicile à l'assuré ou à ses personnes à charge afin d'obtenir les soins appropriés pour l'Etat.
  • Indemnisation des travailleurs détachés, du personnel navigant des sociétés de transport aérien, des gens de mer et des fonctionnaires.
  • Prestation pour services aux membres de la famille qui ne résident pas avec le travailleur.
  • Prestations pour retraités et membres de leur famille.

handicap
(Articles 17 et 23 à 26)

  • La pension est payée conformément à la législation régissant le travailleur au moment de l’abandon du travail suivi d’une invalidité.
  • Pour la liquidation de la pension, des périodes d'assurance accomplies sous la législation de l'autre pays peuvent être appelées si nécessaire.
  • Exportation d'une pension, quel que soit le lieu de résidence du titulaire.

Age et survivants
(Articles 5 à 16)

  • Exportation de prestations quel que soit le lieu de résidence du titulaire.
  • Chaque institution compétente s'acquitte des périodes d'assurance accomplies sous sa législation.
    Lorsque la pension est payée, chaque institution effectue un double calcul: détermine le montant de la pension nationale sur la base des périodes d'assurance accomplies sous sa législation, puis récapitule les périodes d'assurance accomplies sous sa législation et les périodes d'assurance accomplies sous la législation de l'autre territoire, détermine la pension théorique qu'elle préfère en fonction des périodes accomplies sous sa législation par rapport au total est des périodes. Il compare le montant de la pension nationale à celui de la pension de retraite et paie le montant le plus avantageux des deux.
  • Les règles applicables au règlement des pensions personnelles s'appliquent aux pensions de survivants.

Accidents du travail et maladies professionnelles
(Articles 28 à 34)

  • Exportation d'avantages. Droit à un accident du travail et à une indemnité professionnelle pour maladie pendant un séjour temporaire, transfert de résidence ou indemnité de départ à la retraite pour soins.
  • Récurrence d'un accident ou d'une maladie professionnelle.
  • Lorsque le travailleur a travaillé dans les deux territoires susceptibles de provoquer une maladie, indemnisation par l'État de la part de l'institution située sur le territoire où l'exercice a été exercé en dernier lieu, susceptible de provoquer une maladie professionnelle.
  • Détérioration de la maladie professionnelle.

Prestations familiales
(Articles 35 et 36)

  • Résumé des périodes d'assurance.
  • Les membres de la famille d'un travailleur salarié ou non salarié résidant sur le territoire autre que le territoire de l'emploi bénéficient des prestations familiales du territoire de résidence fourni par l'institution du lieu de résidence. Les travailleurs salariés, les équipages aériens des sociétés de transport aérien et les gens de mer bénéficient des allocations familiales fournies par l’institution pour accueillir leurs enfants qui les accompagnent dans le nouveau territoire d’emploi.
  • Les services fournis par l’établissement polynésien pour le compte des établissements de la capitale sont remboursés par l’institution métropolitaine sur présentation des pièces justificatives correspondantes.

la mort
(Article 27)

  • Résumer les périodes d'assurance en cas de nécessité d'ouvrir le droit aux prestations.
    La prestation de décès est versée quel que soit le lieu de résidence des bénéficiaires de l'assuré décédé et quel que soit le lieu de son décès.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut