Comment recouvrer le capital de l'assurance vie

Après le décès de l'assuré, cette police est résiliée. Le capital de la prestation de décès doit alors être versé à la personne ou aux personnes mentionnées dans la "Clause du bénéficiaire" du contrat. Les bénéficiaires doivent toutefois demander ce paiement, ce que l'assureur n'est pas obligé de prendre l'initiative.

Premier contact avec l'assureur

Après le décès de l'assuré, contactez l'assureur qui gère le contrat dont vous pensez être le bénéficiaire. Ses coordonnées figurent dans les documents relatifs à l’assurance: un formulaire d’enregistrement, des conditions générales ou particulières du contrat, un "état de la situation" du contrat que l’assureur doit traiter au moins une fois par an … Vous saurez (immédiatement) ou par courrier que l'assureur vous enverra plus tard) si vous êtes un bénéficiaire et comment faire une demande. Toutefois, si la clause du bénéficiaire concerne un testament déposé chez un notaire, le ou les bénéficiaires ne seront connus qu'après l'ouverture de ce testament. Dans ce cas, il incombe souvent au notaire d'indiquer à l'assureur qui est le bénéficiaire, alors contactez-le directement.

Dans une vidéo, les conseils d'Eric Roig, notre partenaire right-finances.net

Notre conseil

Pour gagner du temps, vous pouvez procéder à cette première étape par téléphone ou en vous rendant à un bureau de l'assureur (ou d'un agent d'assurance) ou, le cas échéant, à une agence de la banque à laquelle le contrat est souscrit.

Faites cela même si vous n'êtes pas sûr d'être un bénéficiaire. L'assureur n'est pas obligé de rechercher tous les bénéficiaires, vous risquez, si vous ne vous présentez pas, de ne pas recouvrer le montant dû.

Compilation du dossier

Le versement du capital d’assurance est subordonné à la présentation de divers documents destinés à prouver que le contrat est résilié du fait du décès de l’assuré et à certifier votre statut de bénéficiaire. L'assureur vous demandera également votre formulaire de souscription original ainsi que vos coordonnées bancaires.

Déclaration de décès

L'extrait de l'acte de décès est délivré gratuitement par la commune de la commune où le décès a eu lieu.

Notre conseil

S'il y a plusieurs bénéficiaires, certains documents ne peuvent être envoyés que par l'un d'entre eux (certificat de décès, formulaire de demande original …) et d'autres informeront l'assureur que ces documents sont envoyés ailleurs.

L'original du formulaire de signature du contrat

Si vous ne trouvez pas l'original du contrat dans les documents de la personne décédée, écrivez une déclaration de votre honneur sur un papier gratuit indiquant qu'elle a été perdue. Certains assureurs demandent une lettre d'acceptation du contrat (sur papier libre) au lieu d'un formulaire de demande, indiquant les références du contrat, ou envoient une lettre d'acceptation préétablie, que vous devrez seulement signer.

Relevé de compte bancaire (RIB)

Ainsi, le capital peut être versé sur votre compte.

Un document certifiant que vous êtes un bénéficiaire

Selon le texte de la clause du bénéficiaire:

Il s'appelle par son nom

une copie des deux côtés de votre carte d'identité ou, si ce n'est pas le cas, de votre passeport.

Vous êtes nommé époux, enfant, petit-fils, héritier … du défunt

acte de notoriété. Créé par le notaire responsable de la succession (moyenne: 160 €), ce document précise votre relation avec le défunt. L’assureur sera en mesure de déterminer si vous êtes le bénéficiaire du contrat et, si vous en avez plusieurs, la proportion du capital qui vous appartient. En particulier, lorsque les bénéficiaires sont des héritiers, le capital est divisé par la part de l'héritage qui leur appartient.

Vous êtes désigné comme partenaire de cohabitation

un certificat conciliaire certifié (créé gratuitement par le lieu de résidence de votre municipalité).

Vous êtes nommé partenaire Pacs

une photocopie du pacte.

Formalités fiscales

En fonction de la date de signature du contrat, de l'âge de la personne assurée et du montant du capital, l'impôt sur les successions est parfois imputable à ce capital (voir la remarque à la page 92 sur les règles fiscales dans ce domaine). Donc, vous devez payer différentes formalités fiscales avant que votre capital ne soit payé.

Déclaration de succession partielle

Recevoir une copie du formulaire de déclaration de revenus du patrimoine (N ° 2705 – Article 757b du code général des impôts – CGI) du notaire responsable du bien, de l'assureur, du reçu fiscal ou du téléchargement (www.impots.gouv.fr/portal/dgi / public / privé, rubrique "formulaire de recherche").

Remplissez uniquement le champ "Demandeur" et le "Contrat d'assurance vie". Compte tenu de la complexité des informations requises (date de souscription du contrat, numéro de police, montant de la prime versée après 70 ans, etc.), demandez à l'assureur de la partager avec vous.

Déposez cette déclaration sur les principaux reçus fiscaux du lieu de résidence du défunt.

Certificat de paiement ou de non-paiement de droits

Selon le cas (voir page 92 imposition du transfert d’assurance vie), les autorités fiscales délivrent un certificat de non-paiement ou vous demandent de payer les frais correspondants, puis émettent un certificat. paiement des frais. Ce certificat doit être communiqué à l'assureur qui ne peut autrement régler le capital dû (article 806 III du code général des impôts).

Notre conseil

Pour éviter l'obligation d'acompte, vous pouvez demander à l'assureur, par écrit, de vous payer directement tout ou partie des sommes correspondantes et de les déduire de votre capital.

Déclaration d'honneur de l'assureur

Si les sommes que vous recevez d'un ou plusieurs contrats conclus par le défunt dépassent 152 500 €, l'excédent est soumis à une charge de 20% (article 990-I du CGI). Les payer au bureau des impôts est la responsabilité de l'assureur, qui les déduira du capital. Tu dois lui dire:

– à votre connaissance, vous n'êtes pas le bénéficiaire d'une autre police d'assurance-vie,

– ou, inversement, que vous avez déjà sollicité tout ou partie du montant de 152 500 € au titre d'un autre contrat.

L’assureur sera en mesure de déterminer s’il faut imposer des droits et leur montant et sera exempt de toute obligation en matière de taxe si votre relevé est inexact. Si vous êtes bénéficiaire de plusieurs contrats, vous enverrez cette déclaration à chaque assureur.

Paiement du capital

Délais: 10 à 15 jours

La législation ne prévoit pas de délai à l’assureur pour payer le capital. Cependant, certains assureurs sont contractuellement tenus de payer les fonds dans un délai relativement court (10 à 15 jours à compter de la date à laquelle tous les documents du dossier sont réunis).

Notre conseil

Le décès de l'assuré met fin au contrat, les économies cessent de croître sauf stipulation contraire du contrat. Donc, ne remettez pas les étapes avec l'assureur, ne désussez pas ce capital sans capital.

Montant: capital acquis à la date du décès

Le montant versé correspond au capital acquis à la date du décès de l'assuré, après déduction des acomptes éventuellement versés par l'assureur, et non des sommes remboursées, ni des droits de succession payés par l'assureur. Vous ne pouvez en aucun cas collecter des espèces. L'assureur transférera sur votre compte bancaire ou vous enverra un chèque.

Lorsqu'il y a plusieurs bénéficiaires, il peut également envoyer au notaire des biens un chèque pour répartir le capital entre les bénéficiaires.

Notre conseil

Si nécessaire, vous pouvez demander à l'assureur, avant la fin de celle-ci, de vous verser une avance sur le capital. Mais il acceptera de ne le faire que pour une petite partie de la capitale.

»Assurance-vie et biens assortis de droits – Finances


Le bénéficiaire est mineur

Une copie du certificat de famille ou autre document indiquant le représentant légal du mineur (père, mère, tuteur, etc.).

Vous êtes un descendant d'un bénéficiaire décédé avant l'assuré

Vous pouvez utiliser le contrat à sa place si la clause du bénéficiaire le prévoit explicitement: "Mes enfants vivent ou sont représentés" (voir le numéro 964 de la Spéciale). Veuillez justifier votre demande en joignant une copie du certificat de décès du bénéficiaire que vous représentez et un document confirmant votre relation avec vous.

Le bénéficiaire est un adulte protégé

Une copie de la décision de nommer le tuteur ou le curateur.

Dispense de déclaration et présentation d'un certificat

Vous êtes dispensé de déclaration et de certificat si: les montants que vous recevez ne dépassent pas 7 600 € (un ou plusieurs contrats d'assurance-vie souscrits par la personne décédée, article 806-III du CGI), vous êtes l'époux de la personne décédée ou un enfant et vous n’avez pas de domicile à l’étranger. Si vous remplissez toutes ces conditions, il vous suffit de déclarer par écrit aux autorités fiscales que les montants que vous devez ne doivent pas dépasser 7 600 €. Fournir une copie de ce rapport à l'assureur.

Réinvestissement de capital

Si vous décidez de réinvestir le capital d’une autre assurance sur la vie auprès du même assureur, sachez que certains assureurs effectuent cette transaction sans frais de paiement (qui sont par ailleurs de l’ordre de 3% ou 4% dans GMF, Azur, MACSF, etc.). France Mutualiste ou le contrat Afer Avec d'autres assureurs, vous pouvez toujours essayer de négocier une réduction, voire une annulation, et si vous faites ce réinvestissement rapidement, en quelques jours à quelques semaines, en vertu d'un contrat ou d'un fonds en. euro, certains assureurs sont d’accord, opportunité commerciale pour restaurer ces économies entre la date du décès et la date de réinvestissement. Cependant, cette option est hors paiements en fonds liés à l'équité.

Voir le numéro 964, p. 38, la clause du bénéficiaire de l'assurance sur la vie ou du décès.

Posts created 2632

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut