Comment lire une fiche de facturation?

de CareerBuilder |

CadresOnline explique comment lire une facture.

Il n’est pas facile de trouver entre salaire de base, contributions différentes, primes éventuelles ou remboursement. Véritable mal de tête pour les non-initiés, le paiement est relativement facile à lire. Il est simplement divisé en trois parties: le titre, le corps et le bas.

Améliorer l'image

l'en-tête

La première partie du bulletin de versement consiste en l'identification de l'employeur et de l'employé. Le code d'entreprise, la convention collective et le numéro associé URSSAF doivent se trouver dans cette position. Pour sa part, avec son nom, son adresse et son numéro de sécurité sociale, le salarié indique le titre exact de son poste et celui de la hiérarchie, son ancienneté dans l'entreprise et le nombre d'heures travaillées au cours de la période considérée. Enfin, la base de calcul de la rémunération est également enregistrée dans cette première partie, soit en taux horaire, soit en salaire mensuel ou annuel.

Le corps

La deuxième partie de la facture commence par la rémunération brute, c.-à-d. avant déductions et cotisations obligatoires. Il s’agit du salaire de base, y compris les heures rémunérées au taux normal, ainsi que des heures supplémentaires et des heures de nuit. Il peut être complété par un bonus pour l'ancienneté, le treizième voire le quatorzième mois, les commissions pour les transactions dans lesquelles la variable occupe une place importante, comme les représentants commerciaux ou même les avantages. dans le cas d'un contrat temporaire tel que des contrats temporaires ou un travail temporaire. Il existe des absences telles que congés payés, maladie ou absences injustifiées. Il convient de noter que les périodes de grève sont mentionnées dans le champ "absences non rémunérées".
Suivez ensuite les montants déduits du salaire de base. Ce ne sont que des contributions des employés et des employeurs et des déductions obligatoires. Les indemnités de maladie versées à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés et à la Caisse régionale fournissent à l’employé maladie, décès et maladies professionnelles. La cotisation d'accident du travail est calculée par la caisse d'assurance maladie en fonction du degré de risque du travail et des activités de l'entreprise. Elle peut donc varier considérablement en fonction des tâches.
Les cotisations à la pension complémentaire ne sont pas versées à la même organisation en fonction du statut de l'employé. Les administrateurs non exécutifs cotisent à l’Association des régimes de retraite supplémentaires, tandis que les dirigeants versent leur contribution à la Joint Association of Executive Institutions. Moins connue des salariés, la cotisation de l'AGS est à la charge de l'employeur. Cette assurance, auparavant gérée par Assedic, devenue Pôle emploi, garantit aux employés le paiement de tout ce qu’ils leur doivent en cas de remboursement ou de liquidation judiciaire de la société.
Toute exemption ou allégement fiscal est alors inclus dans le coupon de paiement. Le titre varie selon les cas. Cela peut inclure la renonciation et les heures supplémentaires de l'employeur ou le remboursement des frais de transport. En effet, en Ile de France, les employeurs sont obligés de rembourser la moitié du coût des abonnements de transports en commun utilisés pour les voyages d'affaires.

Au bas de la page

Les congés payés utilisés par le salarié au cours de la période couverte par le bulletin de versement sont déduits et suivis des congés restants. D'autres absences peuvent venir plus tard (congé de paternité ou congé de maternité). Dans le cas d'un paiement bancaire, le numéro de compte apparaît au bas du coupon pour le paiement.
Enfin, vient la dernière case, celle que la plupart des employés consultent en premier, car c’est le salaire qu’ils vont réellement payer: le filet qu’ils doivent payer. Si elle dépasse 1500 euros, elle doit être payée par chèque ou virement. De manière générale, le salaire net se situe entre 73% et 79% du pétrole brut. Enfin, attention, clarification importante: les employés doivent conserver toutes leurs fiches de salaire afin de faire valoir leurs droits en cas de litige, mais aussi pour calculer leur départ à la retraite. Les employeurs, pour leur part, doivent les conserver au moins cinq ans.

Une carte écrite par Séverine Dégallaix

Soumettez votre CV maintenant à la base de données de CV de CadresOnline et accédez sans effort à de nouvelles opportunités de carrière.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut