assurances obsèques – Contrats d’assurance vie et non-vie "Aurige

3 novembre 2011

Si, au niveau civil, le capital versé au décès du souscripteur du contrat d'assurance vie est exclu de son héritage, la décision fiscale peut être différente. En effet, les capitaux réunis peuvent être inclus dans la déclaration de succession en vertu des articles 757 B ou 990 I du CGI. Le notaire a alors le droit de recevoir des honoraires pour les montants reçus. Cette règle vient d'être rappelée par la Cour de cassation.

Dans ce cas, le bénéficiaire de deux contrats d'assurance vie, également légataire universel, refuse de payer la rémunération du notaire pour le remboursement de ces contrats. Il s'oppose à l'inclusion des sommes reçues dans la base d'imposition au motif que le capital ne fait pas partie des actifs de l'assuré et que l'article 757 B du CGI ne stipule pas qu'il doit être compris comme un bien immobilier.

La Cour de cassation n'a pas suivi ces motifs

Selon le décret du 8 mars 1978, il estime que la redevance due pour le certificat de succession doit être calculée sur l'actif brut de la succession et que, en vertu de l'article 757-B, le capital des contrats est basé sur l'art. deassurancela vie devrait être inclus. Ainsi, la base de rémunération doit être la même que celle de l’impôt.

Il dédie ainsi la solution déjà adoptée par la profession et rappelle en particulierVersion Flash du catalogue Defrénois n ° 43 du 24 octobre 2011, p. 3 :

"La solution consiste à dédier la solution pratique recommandée par le Conseil suprême du notariat, à savoir:

  • la base de calcul du prélèvement devrait être la même que la base d'imposition;
  • par conséquent, seule la partie dépassant la déduction de 30 500 EUR est incluse dans la base de calcul de la redevance. "

En pratique, le remboursement d’un contrat d’assurance vie à but non lucratif vous donne toujours droit à une commission et non à la gratuité (ou à la commission visée à l’article 4). De cette façon, il n'est pas possible de négocier sa taille. Nous vous rappelons que la rémunération est fixée conformément au code de procédure civile et ne peut faire l'objet d'une remise partielle sauf dans des cas exceptionnels.

Décision de la Chambre de commerce de la Cour de cassation du 4 octobre 2011

Tags: assurance, notaire
Catégories: Assurance vie, Toutes les catégories • t
Permalink •

<! –

->

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut