assurance obsèques – Héritage après le décès d'un parent: ouverture et règlement

Dès le décès d'un parent, un certain nombre de mesures administratives et juridiques sont en cours pour préparer les obsèques et traiter l'héritage. Certaines procédures varient en fonction de la relation avec le défunt, mais la base générale s'applique à tous les héritiers. Voici les étapes de base.

Découverte du patrimoine

Le certificat de décès officiel, établi dans les 24 heures et remis au bureau de l'état civil, marque la découverte du patrimoine.
La première étape naturelle est l'identification et l'information sur les héritiers. Les propriétés modestes ne nécessitent pas nécessairement un notaire. Toutefois, la loi vous oblige à confier la succession à un notaire lorsque le défunt quitte un bien immobilier s'il existe un contrat de mariage ou si le défunt a créé un testament ou fait un don.
En fait, l'aide de ce professionnel est souvent nécessaire pour respecter les règles et fermer la propriété dans les six mois. Par conséquent, la durée d'une propriété est généralement réduite.

Règlement de succession

Pour résumer ici les principales étapes:
-Fournir certificat de succession. Créé par la mairie du domicile du défunt, il témoigne de l'origine des héritiers (mairies sans obligation légale de les émettre, refuser de créer ce document plus souvent). Si cela ne se produit pas dans le cas d’un contrat de mariage ou de Pacs ou si le défunt laisse des enfants mineurs, un acte de notoriété doit être établi par un notaire.
Ce document est essentiel pour établir ses droits sur le patrimoine, mais aussi pour les administrations. voir "Comment gérer la propriété après la mort d'un mari".

-Vérifier l'existence d'un sera à partir du fichier central FCDDV.
Vérifier l'existence de des dons vivre le défunt.

Faire des écrans surInventaire complet des marchandises du défunt: meubles, biens immobiliers, espèces, investissements, salaires, pensions, etc., y compris les dettes et les paiements en souffrance. L'opération peut être complexe car les valeurs de référence utilisées sont différentes pour chaque type de marchandise. L’inventaire est essentiel car il conduit àévaluation du patrimoine dans la propriété.

– Obtenez de chaque héritier deacceptation ou annulation de la propriété, Voir " Les spécificités du calcul de l’impôt sur les successions en France ».

Arrêt de la personnalité en passant à partage juste propriété. Il s’agit de respecter l’équilibre juridique entre la réserve héréditaire et le quota disponible, mais aussi les souhaits du défunt. Jusqu'à ce que ce partage soit fait et confirmé par tous les héritiers, l'héritage ne peut pas être complété.

– Si le patrimoine héréditaire dépasse 50 000 euros, les héritiers directs doivent établir déclaration de successionAinsi, les droits de succession en ligne droite répondent à des règles spécifiques. Chaque successeur remplit sa déclaration et la soumet aux autorités fiscales au plus tard six mois après le décès. Les héritiers d'assurance ou les légataires sont tenus de faire cette déclaration uniquement si la valeur de l'héritage dont ils héritent est supérieure à 3 000 EUR.

– Paiement des droits de succession pour héritage.

conseil:
L'utilisation d'un notaire a un prix qui est partagé par tous les héritiers. Ce n'est pas obligatoire dans tous les cas, mais il y a de réels avantages. Son intervention est particulièrement utile en cas de désaccord entre les héritiers.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut