Assurance décès – Des finances pour tous

L'assurance décès est un contrat de précaution ne couvrant que le décès et l'invalidité. Il vise à protéger sa famille en cas de danger. Il ne faut pas confondre avec l'assurance-vie, qui est un produit d'épargne.

Couvrir ses proches

Assurer le décès permet à une personne assurée de protéger ses proches de ses besoins en versant des capitaux après un événement tragique tel que le décès, mais aussi une invalidité. En vertu des contrats, la prestation de décès peut être versée en cas d'accident, de maladie (à condition qu'elle ne soit pas déjà malade au moment de la souscription) ou même en cas de suicide (après une période de déduction variable) entre 2 et 3 ans.

Certains contrats peuvent également inclure une rente d'éducation qui permet, en cas de décès ou de préjudice du souscripteur, de fournir un capital afin que les enfants puissent achever leurs études.

Les bénéficiaires du contrat de décès doivent être déterminés à l’avance. Sinon, le conjoint n'est pas séparé du corps ni les enfants nés ou nés.

Entrée variable et progressive

La cotisation d'assurance vie est payée avec les fonds perdus. Cela signifie que l’assuré ne rembourse pas le capital s’il met fin à son contrat, contrairement à l’assurance vie qui rembourse le capital épargné en cas de résiliation.

Le montant de la contribution dépend du montant assuré, mais également de l'âge du souscripteur et de son état de santé (fumeur ou non).

Par exemple, une assurance décès en capital de 10 000 € coûtera environ:Une moyenne de 40 euros par an et par personne âgée de 50 ans;100 EUR par an pour une personne de 60 ans et plus250 euros par an et par personne à 70 ans.

De plus, le même contrat souscrit à 50 ans pour une contribution de 40 euros par an passera à 100 puis à 250 euros une fois à 70 ans.

Posts created 3192

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut